C’est désormais chose faite! Depuis le 12 avril 2017 11 h la société CEGELEC est venue installer un radar chantier (ou autonome) juste après le pont de l’Île d’Oléron sur la RD26. Pour information, ce radar prend dans les deux sens de circulation et la vitesse y est limitée à 70 km/h.

Les travaux d’étanchéité ont commencé début avril, seront suspendus en juillet et août, et devraient se terminer en octobre. Sur cet axe de circulation prioritaire, le département a pris toutes les mesures possibles pour limiter la gêne aux usagers, tout en garantissant un avancement efficace et limité dans le temps. Avec ses 2862 km, le pont d’Oléron est le 3e pont de France. Ce chantier n’avait jamais été entrepris depuis sa construction, et après plus de 50 ans de service, l’intervention était devenue nécessaire. «Ce sont des travaux exceptionnels dans une carrière» confiait Pierre Paulais, de la Direction des Infrastructures du Département. C’est sur toute sa longueur, côté par côté, et par tranches de 300 mètres environ que vont se dérouler les phases successives de décapage et d’enrobement. Les contraintes techniques sont nombreuses, mais la priorité est laissée à la circulation. Les engins les plus encombrants interviendront exclusivement de nuit.