Selon les informations de RTL, le gouvernement devrait annoncer ce mardi l’alourdissement des sanctions contre les personnes qui téléphonent en conduisant, pouvant aller jusqu’à la suspension de permis. Le portable au volant est aujourd’hui la quatrième cause de décès sur la route. Il y aura des circonstances aggravantes qui pourront justifier cette suspension : si on vous surprend à proximité d’un passage piéton ou d’une école par exemple. Pour rappel, aujourd’hui vous risquez un retrait de 3 points et une amende de 135 euros si vous êtes pris en flagrant délit.