Faux.

Les textes juridiques qui ont permis la mise en place des radars automatiques (Loi du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière et Arrêté du 27 octobre 2003 portant sur la création du système de contrôle de sanction automatisée) ne prévoient pas de signalisation spécifique pour les radars automatiques qu’ils soient fixes ou mobiles. Le seul texte concernant les panneaux radars est l’arrêté du 24 novembre 1967 modifié relatif à la signalisation des routes et des autoroutes qui dans son article 101-4 précise que « la signalisation d’une zone de contrôle par un ou plusieurs dispositifs de contrôle automatisés peut être effectuée au moyen des panneaux de type SR3 ». La formule « peut être effectuée » n’impose donc aucune obligation. D’ailleurs, les radars feux rouges ou encore les radars mobiles qui sont eux aussi des « dispositifs de contrôle automatisés » ne sont jamais signalés par des panneaux radars.