Vrai, mais…

La loi n’interdit pas aux automobilistes de communiquer entre eux, même en cas de contrôle radar. En pleine journée, les conducteurs ont donc le droit d’utiliser leurs phares comme bon leur semble, faire des appels de phares ne pouvant constituer une infraction. En revanche, ne soyez pas surpris si vous êtes verbalisé après avoir allumé vos phares en pleine nuit. Les gendarmes peuvent vous reprocher d’avoir ébloui les autres usagers! Il vous en coûtera 135 €, infraction de 4e classe et aucune perte de point! Me CHANGEUR a répondu en vidéo à «Mado».