200 km au lieu de 80 km/h

L’information nous vient de la Gendarmerie de la Charente-Maritime. Lors d’un contrôle de vitesse effectué entre 20 h et 23 h le 13 septembre 2018 sur la commune de Saint-Julien-de-l’Escap à l’intersection de la RD939/RD950, un automobiliste a été contrôlé à plus de 200 km/h au lieu des 80 km/h autorisés. Le conducteur encore en période probatoire a écopé d’une rétention de permis de conduire et son véhicule, une Clio 2 RS a été saisie sur instruction du procureur de la République. Il sera convoqué prochainement devant le tribunal correctionnel. Lors de cette soirée, cinq autres automobilistes ont été contrôlés à plus de 115 km/h, une seconde rétention a même été prononcée.

Heures « bleues »

La mortalité routière est en forte hausse dans le département de la Charente-Maritime. Au 17 septembre, on dénombre 49 morts. Pour rappel en 2017 le nombre de morts sur l’année complète était de 40, chiffre jamais atteint dans le département. Face à cette forte augmentation, le Préfet annonce des heures bleues dont le principe est simple, il sera question de renforcer les contrôles routiers de jour comme de nuit et dans tout le département.

Lieu du contrôle de vitesse — capture Google